Login | Register

Twitter
Linkedin
Youtube
Friday 25th of September 2020

Press Room

Déplacement au centre éducatif fermé d'Epinay-sur-Seine

Monday 13th of July 2020 | National, France
Ministère de la Justice
News

Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la justice, est allé à la rencontre des jeunes et des professionnels du centre éducatif fermé (CEF) d’Epinay-sur-Seine le lundi 13 juillet. L’occasion d’échanger sur le sens du placement en CEF et sur la justice pénale des mineurs.

Après un accueil républicain dans la cour du centre, c’est un jeune pris en charge qui a lui-même conduit la visite du ministre et de la presse dans l’établissement dirigé par Yasmine Boutkhili, directrice de service. Eric Dupont-Moretti a tout d’abord échangé avec son jeune guide sur la différence entre CEF et prison, « quatre murs » pour le jeune et pour qui le centre éducatif fermé est une chance. Cette chance, il faut s’en saisir mais c’est aussi des « droits et des devoirs » lui a indiqué le garde des Sceaux.

La rencontre avec un deuxième jeune a permis d’aborder la question de l’insertion scolaire et professionnelle des mineurs confiés à la protection judiciaire de la jeunesse. Interrogé par le ministre sur ses aspirations après avoir « décroché », l’adolescent a précisé « maintenant, je suis en 3e générale et je veux m’orienter vers la mécanique au lycée d’Epinay ».

Un troisième jeune a ensuite présenté ses travaux scolaires, en particulier en français, histoire-géographie et mathématiques, et pour qui la langue « c’est la base ». Le ministre a souligné l’importance de cet apprentissage, car « quand on se parle, on échange, la langue c’est le véhicule de la pensée ». L’adolescent a par ailleurs indiqué à Eric Dupond-Moretti que « le fait d’être ici, c’est une chance, qui me permettra de retourner chez moi, au lieu d’être incarcéré ».

Aux éducateurs, éducatrices, et à l’encadrement, le ministre a souhaité « rendre un hommage sincère, car vous faites un très beau métier ». En direction des jeunes, Eric Dupond-Moretti : « je ne sais pas ce que vous avez fait, mais vous appartenez à notre société, il n’y a pas de sous-justiciable, votre place il faut la conquérir ».

Keywords

Download news item

application/pdf iconPDFHelp

OPTIONS

M T W T F S S
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 
 
Logo OIJJ
  • International Juvenile Justice Observatory (IJJO). Belgian Public Utility Foundation

    All rights reserved

  • Head Office: Rue Armand Campenhout, nº 72 bte 10. 1050. Brussels. Belgium

    Phone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

We use cookies on this site to enhance your user experience

You can change the settings or get more information here.