Login | Register

Linkedin
Youtube
Monday 18th of December 2017

Press Room

Sécurité : la Cnil accuse deux jouets connectés d'atteinte grave à la vie privée des enfants

Tuesday 5th of December 2017 | Europe, France
lefigaro.fr | Lucie Ronfaut
News

À l'approche de Noël, les jouets connectés inquiètent de plus en plus les autorités du monde entier, car ils sont très vulnérables aux piratages.


Ils envahissent votre salon, votre cuisine et, surtout, la chambre de vos enfants. Doit-on craindre les jouets connectés? À l'approche de Noël, les discours alarmistes sur la sécurité des poupées et autres robots intelligents se multiplient. Lundi, la Cnil a mis en demeure la société Genesis Industries, fabricant hongkongais de deux jouets connectés, pour «atteinte grave à la vie privée en raison d'un défaut de sécurité». Il s'agit du robot i-Que et de la poupée Cayla, qui sont tous les deux commercialisés en France. «Ces vérifications ont permis de relever que la société collecte une multitude d'informations personnelles sur les enfants et leur entourage: les voix, le contenu des conversations échangées avec les jouets (qui peut révéler des données identifiantes comme une adresse, un nom…) mais également des informations renseignées dans un formulaire [d'une application]», précise l'autorité. L'entreprise a désormais deux mois pour se mettre en conformité avec la loi française. Si ce n'est pas le cas, elle encourt une sanction financière.

Download news item

application/pdf iconPDFHelp

OPTIONS

M T W T F S S
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
Bookmark and Share
Logo OIJJ
  • International Juvenile Justice Observatory (IJJO). Belgian Public Utility Foundation

    All rights reserved

  • Head Office: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Brussels. Belgium

    Phone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org