Douze enfants de djihadistes français rapatriés de Syrie, et choisis au "cas par cas"