Inicio sesión | Registrar

Twitter
Linkedin
Youtube
Miércoles, 27 de Mayo de 2020

Sala de Prensa

Pour une protection juridique des enfants... quel que soit l’âge légal de la garde

Martes, 27 de Agosto de 2019 | Asia, Líbano
L'Orient Le Jour
Noticia

VIOLENCE DOMESTIQUE

L’ONG Kafa craint que la sous-commission parlementaire, chargée d’examiner la proposition de loi visant l’amendement de certains articles de la loi 293, ne se plie aux desiderata des communautés religieuses.

L’ONG Kafa, qui milite pour les droits de la femme et de l’enfant, effectue depuis hier sur sa page Facebook un sondage pour savoir si l’opinion publique était favorable à une protection juridique qui engloberait, en plus de la femme victime de violence domestique, ses enfants qui témoignent de cette violence, quel que soit l’âge légal de la garde.

Une question légitime, alors que l’article 12 de la loi 293 pour la protection de la femme et des autres membres de la famille de la violence domestique, stipule que cette protection bénéficie uniquement aux enfants qui sont sous la garde de la mère. Ce qui constitue une « aberration » pour l’ONG Kafa, qui dénonce dans ce cadre « une distinction entre un enfant chrétien et un autre musulman, puisque l’âge de la garde diffère selon les communautés, mais aussi une distinction entre un frère et sa sœur, puisque l’âge de la garde diffère également selon le sexe de l’enfant ».

Pour parer à ce problème, ainsi qu’à d’autres failles de la loi 293 constatées sur le terrain lors de l’application de la loi, l’ONG Kafa avait élaboré, en coopération avec des experts juridiques et le ministère de la Justice, une série d’amendements à cette loi. Ceux-ci ont fait l’objet d’une proposition de loi présentée à la Chambre en novembre 2018 par dix députés représentant les différents groupes parlementaires.

Palabras clave

Descarga de la noticia

application/pdf iconPDFAyuda

OPCIONES

L M M J V S D
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
Logo OIJJ
  • Observatorio Internacional de Justicia Juvenil (OIJJ). Fundación Belga de Utilidad Pública

    Todos los derechos reservados

  • Sede Social: Rue Armand Campenhout, nº 72 bte 10. 1050. Bruselas. Bélgica.

    Tlf: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Utilizamos 'cookies' para ofrecerte una mejor experiencia y obtener estadísticas de visita

Puedes cambiar la configuración u obtener más información aquí.