Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Samedi 11 Juillet 2020

Salle de Presse

Journée de l’Enfant Africain : déclaration du BICE pour la protection des droits des enfants touchés par des conflits

Monday 4th of July 2016
justice pour mineurs dans le monde

Le 16 juin, à l’occasion de la Journée de l’Enfant Africain, le Bureau International Catholique de l’Enfance (BICE) et les organisations membres de son réseau en Afrique se sont mobilisées et ont lancé un appel aux États Africains, à la Commission de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine, au Comité africain d’experts sur les droits et le bien-être de l’enfant (CAEDBE), aux organisations humanitaires et à la communauté internationale afin de prendre toutes les mesures nécessaires à la protection et à la sauvegarde des droits des enfants touchés par le fléau de la guerre. 


Le thème de cette journée était « Conflits et crises en Afrique : protégeons les droits de tous les enfants »,  ces derniers étant les premières victimes des conflits. Une série d’activités de sensibilisation, à laquelle pouvaient participer les enfants, était également organisée tout au long de la journée avec les associations locales.

La déclaration adoptée lors de cette Journée de l’Enfant Africain souligne la situation conflictuelle qui subsiste sur le continent et ses multiples impacts sur les droits des enfants et leur capacité à en jouir. Elle dénonce notamment l’enrôlement dans les groupes et forces armés, et la situation des enfants réfugiés et déplacés dans leur propre territoire.

Les 17 organisations membres signataires recommandent ainsi aux États africains de ratifier et mettre en œuvre les Protocoles facultatifs à la Convention de l’ONU relatives aux droits de l’enfant concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés et à l'établissement d’une procédure de présentation de communications. Les organisations humanitaires sont également invitées à adapter leurs interventions aux besoins des enfants rendus vulnérables par les conflits.

La problématique des abus et violences sexuelles à l’encontre des enfants de la part de ceux qui sont censés les protéger est aussi soulevée, et la déclaration appelle la communauté internationale à mettre en place « de manière stricte et impérative, dans le cadre de chaque mission de paix, la stratégie relative à la prévention des conduites inappropriées […] ».

L’Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ) déplore le drame que constituent les violations des droits de l'enfant dans les pays en conflit et encourage le développement d’actions en faveur de leur protection. Il salue ainsi cette initiative et espère que cet appel sera entendu par les acteurs nationaux et internationaux concernés par la situation critique des enfants victimes des conflits sur le continent africain.


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Armand Campenhout, nº 72 bte 10. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.