Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Samedi 26 Septembre 2020

Salle de Presse

Nouveau manuel de l’ONUDC : le rôle du système judiciaire concernant les enfants recrutés par les groupes terroristes et extrémistes violents

Monday 29th of January 2018
justice pour mineurs dans le monde

L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a publié le 26 janvier un nouveau manuel offrant des lignes directrices aux autorités nationales en matière de gestion des enfants recrutés et exploités par les groupes terroristes et les groupes extrémistes violents, en insistant notamment sur le rôle du système judiciaire. 


Lors de la parution du document, John Brandolino, Directeur de la Division des traités de l’ONUDC a déclaré : « Le monde a dû faire face à la dure réalité selon laquelle les terroristes et groupes extrémistes violents ciblent des enfants pour servir leurs intérêts ».

La montée des groupes terroristes et extrémistes violents s’est révélée particulièrement problématique pour les systèmes judiciaires du monde entier. Cette publication de l’ONUDC s’interroge sur les moyens que les Etats peuvent mettre en place afin de préserver la sûreté publique tout en protégeant les droits des enfants impliqués dans ces groupes.

Le manuel, qui s’adresse aux responsables politiques comme aux professionnels travaillant avec les enfants, vise à affronter le problème de trois manières : en cherchant des méthodes pour éviter le recrutement des enfants par les groupes terroristes et extrémistes violents ; en identifiant des réponses judiciaires efficaces pour les enfants qui ont été recrutés et exploités par ces groupes, qu’ils soient considérés en tant que victimes, en tant que témoins ou bien en tant qu’agresseurs présumés ; et en promouvant la réhabilitation et réintégration de ces enfants.

Il est devenu très compliqué de faire de la prévention, du fait des méthodes de propagande et de recrutement innovantes employées spécifiquement par ces groupes, ce qui met en péril les efforts entrepris afin de gérer efficacement les menaces tout en évitant au maximum que ces enfants soient pris pour cibles.

De plus, le manuel souligne un manque de compréhension au sujet des mesures de réhabilitation et de réintégration efficaces qui peuvent réduire la stigmatisation associée au terrorisme. Ces mesures doivent prendre en compte la violence extrême qui a toujours caractérisé le recrutement et l’exploitation des enfants.

Ce manuel s’attaque au travail plus général de l’ONUDC, qui procure une assistance technique en réponse aux problématiques qui touchent les enfants en relation avec les groupes extrémistes à échelle mondiale, nationale et régionale.


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Armand Campenhout, nº 72 bte 10. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.