Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Samedi 24 Août 2019

Salle de Presse

Journée inaugurale de la Seconde Rencontre du CAPJJ

Tuesday 5th of May 2015
L’OIJJ au quotidien

Le matin du 5 mai, à Phuket (Thaïlande), la Seconde Rencontre du Conseil Asie-Pacifique pour la Justice Juvénile (CAPJJ) a été officiellement inaugurée. La rencontre a lieu du 5 au 8 mai sous le titre « Vers une justice adaptée à l’enfant dans la région Asie-Pacifique : Alternatives à la privation de liberté et stratégies de justice juvénile réparatrice ».   


Au cours de la cérémonie d'ouverture, M. Veerayuth Sukcharoen, Directeur général du département de l'Observation et de la Protection juvénile en Thaïlande, a présenté le Secrétaire général adjoint du ministre thaïlandais de la Justice, M. Charnchao Chaiyanukij, lequel souhaita la bienvenue au public en insistant sur l'importance d'apporter des soins complets, ainsi qu'un suivi de ceux-ci, aux enfants en contact avec le système judiciaire. Il a exprimé sa gratitude envers l'Observatoire International de Justice Juvénile pour avoir lancé le CAPJJ, une occasion continue pour les professionnels de la justice juvénile de développer des compétences spécifiquement adaptées à l'enfant, et d'améliorer la coopération transnationale.

Ensuite, le Président de l'OIJJ, Dr. Francisco Legaz, a accueilli tous les participants et a exprimé sa gratitude envers les représentants des institutions qui ont organisé et apporté leur soutien à la Seconde Rencontre du CAPJJ. Selon ses propres mots, cet événement représentait une chance unique de « consolider le Conseil comme plateforme de plaidoyer pour promouvoir le partage des connaissances et le travail d'équipe dans le développement des systèmes judiciaires juvéniles dans la région », et donc « d'améliorer la vie des enfants et des jeunes gens qui entrent en contact avec la loi ».

Mme Margaret Akullo, Coordinatrice de programme à l'UNODC, Mme Grace Agcaoili, Spécialiste régionale en protection des enfants à l'UNICEF, et M. Natee Chitsawang, le Directeur adjoint de l'institut de Justice de Thaïlande, représentaient les différents organes ayant apporté leur soutien et contribué à l'organisation de cet événement de quatre jours, et ont accueilli les participants, avec l'espoir que cette Rencontre soit une occasion de développer de futures collaborations transnationales ainsi que des échanges de bons procédés. 

Lors de la session du matin, Mme Alexandra Martins, agent de la prévention du crime pour l'UNODC, a présenté les « Stratégies et mesures concrètes types des Nations Unies relatives à l'élimination de la violence à l'encontre des enfants dans le contexte de la prévention du crime et de la justice pénale », auxquelles l'OIJJ a participé en tant que membre du groupe d'experts. Les 17 stratégies sélectionnées, sponsorisées par 44 gouvernements, couvraient : la prévention générale, la capacité du système judiciaire à répondre à la violence contre les enfants, en particulier pour ceux en contact avec le système judiciaire. Ce dernier instrument normatif a contribué à la création d'un mouvement et a renforcé la volonté des Etats à aborder une question qui est trop souvent négligée.

La dernière séance plénière a enregistré la participation de Mme Datin Paduka Intan, Présidente de la Commission  de l'ASEAN sur la promotion et la protection des droits des femmes et des enfants du Brunei, M. Kazi Reazul Hoque, Président du Comité pour les droits des enfants, du Bangladesh, et M. Alasdair Roy, Commissaire à l'enfance et à la jeunesse en Australie.  Par ailleurs, Mme Grace Agcaoili a présenté le contenu principal du Protocole facultatif n° 3, en exposant les recommandations de la CIDE relatives à la violence à l'encontre des enfants, au nom de Mme Yasmeen Shariff, membre de la CIDE. Les membres du comité ont proposé une diversité d'approches nationales et organisationnelles pour la surveillance de la violence à l'encontre des enfants.

Dans l'après-midi, sous les conseils du Dr Geeta Sekhon, de l'UNODC, les invités ont participé à la première séance de formation de la Rencontre du CAPJJ, laquelle comprenait une discussion de groupe, ainsi qu'un échange participatif. La séance de formation a été conçue pour permettre un dialogue concret abordant la violence à l'encontre des enfants dans la pratique.

Galerie d'images


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.