Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Mardi 26 Mai 2020

Salle de Presse

Jihadistes français expulsés de Syrie: du casse-tête du retour à celui de l'incarcération

Wednesday 30th of January 2019
bfmtv
Nouvelle

Afin d'éviter la dispersion des Français soupçonnés de jihadisme, et détenus en Syrie, les autorités françaises envisagent un retour de 130 hommes, femmes et mineurs dans les prochaines semaines. Une opération massive qui répond à une situation politique instable en Syrie mais qui pose plusieurs contraintes d'organisation.

Comment prendre en charge 130 hommes, femmes et mineurs soupçonnés de jihadisme sans prendre de risque pour la sécurité du territoire français? C'est toute la question qui se pose après l'annonce en décembre dernier du retrait des 2.000 soldats américains du territoire syrien. Désormais, l'expulsion, puis un retour vers la France, de ces combattants dans les rangs de Daesh ou de ces personnes soupçonnées d'avoir été en lien avec l'organisation terroriste et actuellement détenues dans des camps en Syrie sous la surveillance des forces de sécurité kurdes, est très fortement envisagée.

Matière

Télécharger nouvelles

application/pdf iconPDFAide

OPTIONS

M T W T F S S
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Armand Campenhout, nº 72 bte 10. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.