Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Mercredi 13 Novembre 2019

Salle de Presse

Visite du ministre de la justice, garde des sceaux à la maison d’arrêt de Niamey : Le ministre Marou Amadou s’enquiert des conditions de vie des personnes détenues

Thursday 18th of July 2019 | Afrique, Niger
aNiamey.com
Nouvelle

Il était environ 8h dans la matinée du mardi 16 juillet dernier lorsque le ministre de la Justice, Garde des Sceaux s’est rendu à la maison d’arrêt de Niamey. A travers cette visite inopinée, il s’agissait pour le ministre Marou Amadou, de voir de plus près et sans le moindre décor ni mise en scène, les conditions réelles de détention et de vie des locataires de cet établissement pénitentiaires, le plus grand du Niger datant de 1947. Et pour cause, cette vieille bâtisse accueille actuellement 1452 pensionnaires nationaux et étrangers, parmi lesquels on dénombre 415 condamnés et 1037 détenus hommes, femmes et mineurs non encore jugés, exactement à la date du 16 juillet 2019.

En faisant ce déplacement, le ministre Marou voulait voir aussi le nouveau visage de cette maison d’arrêt qui a bénéficié d’importants travaux de réhabilitation, de modernisation ainsi que de nouvelles infrastructures réalisées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur pour rendre ce lieu de détention beaucoup plus humain, plus sûr et mieux adapté aux exigences d’un Etat de droit, tel que souhaité par les autorités du pays et proclamé par le ministre de la Justice. A son arrivée, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux a trouvé une maison d’arrêt complètement métamorphosée. Il y a d’abord la clôture qui est intégrale et entièrement barbelée au standard international, puis les issues d’accès totalement remodelées. L’accès à la maison d’arrêt de Niamey n’est plus cet espace dont le système de sécurité frisait à la limite la négligence. Aujourd’hui et cela depuis plusieurs mois, l’accès pour une raison ou une autre est formellement réglementé et régulé car, le centre dispose d’une porte unique d’entrée à travers laquelle tout visiteur doit passer. Un poste de contrôle de visiteurs et deux postes de contrôles de colis (Hommes et Femmes) sont construits à cet effet. Grâce à ce nouveau mode de filtrage à plusieurs paliers, l’accès aux engins étrangers est également strictement limité. Bien qu’étant au courant du changement opéré, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux s’est dit impressionné par ce qu’il a vu et a félicité le régisseur de la Maison d’arrêt, le capitaine Foutah Abdourahamane pour le formidable travail abattu.

Matière

Télécharger nouvelles

application/pdf iconPDFAide

OPTIONS

M T W T F S S
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.