Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Mardi 12 Novembre 2019

L'OIJJ dans le monde

Seconde Rencontre du Conseil Asie-Pacifique de Justice Juvénile (CAPJJ)

Présentation | Programme | Thèmes | Lieu

Seconde Rencontre CAPJJ

Thèmes

Les trois premiers jours de la Seconde Rencontre du CAPJJ seront axés une approche centrée sur la pratique des normes et standards internationaux dans le domaine de la justice juvénile, offrant aux participants trois journées de formation, dispensée à travers différents ateliers parallèles auxquels les participants sont conviés. La dernière journée de la rencontre, ouverte aux participants et aux membres officiels du CAPJJ, complètera l’expérience pratique de la formation par une perspective axée la politique.

Formation de perfectionnement professionnel

L’atelier de formation vise les parties prenantes du domaine de la justice juvénile issues des États membres de l’ANSEA et les représentants du CAPJJ. Une vue d’ensemble des thèmes abordés est fournie ci-dessous, ainsi qu’un bref résumé du contenu.

Date Thèmes
Jour 1 : 5 mai 2015 Prévention et réponses à la violence commise à l’encontre des enfants en conflit avec la loi
Jour 2 : 6 mai 2015 Déviation et mesures alternatives pour les enfants en conflit avec la loi
Jour 3 : 7 mai 2015 Justice réparatrice pour les enfants : de la théorie à la pratique dans la région Asie-Pacifique

 

Jour 1: Prévention et réponses à la violence commise à l’encontre des enfants en conflit avec la loi

Les enfants en conflit avec la loi, et en particulier ceux privés de liberté, encourent un risque plus élevé d’être victimes de violence du simple fait d’être en contact avec ce système. La violence à l’égard des enfants au sein du système juridique reste bien souvent invisible, non déclarée, non poursuivie et impunie. Elle peut se produire à tous les stades du processus juridique et commise par des professionnels de la justice traitant avec ces enfants, d’autres enfants ou l’enfant lui-même à la suite d’automutilations.

Avec la récente résolution A/RES/69/194 adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 18 décembre 2014, la communauté internationale reconnait le besoin urgent d’aborder la problématique de la violence perpétrée à l’encontre des enfants et, avec l’appui technique de l’ONUDC, a adopté le Model Strategies and Practical Measures on the Elimination of Violence against Children in the Field of Crime Prevention and Criminal Justice (“Model Strategies”). La troisième partie de cette nouvelle série de normes et standards des Nations Unies est exclusivement consacrée à la prévention et aux réponses à la violence à l’égard des enfants en conflit avec la loi et constituera le point de référence pour la première journée de formation dont l’objectif est de renforcer les capacités des professionnels de la justice juvénile sur les stratégies et mesures visant à prévenir et répondre à la violence à l’encontre des enfants en conflit avec la loi.

Jour 2: Déviation et mesures alternatives pour les enfants en conflit avec la loi

Compte tenu de l’impact négatif de la détention sur la santé et le bien-être psychologique des enfants et des obstacles que peut poser la privation de liberté pour l’éducation, le développement personnel et la réintégration sociale, la déviation efficace et les mesures alternatives sont aujourd’hui une priorité pour tout système de justice juvénile. Dans ce contexte, la deuxième journée de la rencontre se penchera sur la mise en œuvre efficace de la déviation et des mesures alternatives afin de rendre la privation de liberté une mesure de dernier ressort.

Jour 3: Justice réparatrice pour les enfants : de la théorie à la pratique dans la région Asie-Pacifique

Au cours des dernières décennies, les pratiques de justice réparatrice se sont développées sous diverses formes et se sont répandues et diversifiées dans différentes régions du monde. En parallèle, les normes internationales ont multiplié les références à la médiation et à différentes formes de justice réparatrice comme alternatives validées ou comme compléments aux systèmes de justice pénale traditionnels. Prenant en considération le cadre juridique international actuel et en particulier les « Principes de base concernant le recours à des programmes de justice réparatrice en matière pénale » (ECOSOC 2002/12), la 3e journée de rencontre se concentrera sur la façon dont la justice réparatrice peut être particulièrement sensible à l’intérêt supérieur des enfants. L’OIJJ présentera également ses travaux concernant le modèle européen de justice réparatrice, qui est en cours d’élaboration par le Conseil Européen de Justice Juvénile.

Rencontre du Conseil Asie-Pacifique de Justice Juvénile axée sur la politique

Forte des connaissances partagées au cours des trois premiers jours, la rencontre du CAPJJ axée sur la politique du 8 mai se penchera sur les moyens d’évaluation de la mise en œuvre des normes en matière de droits des enfants dans la région et sur le renforcement de la coopération transnationale par la diffusion de stratégies visant à protéger les droits des enfants en conflit avec la loi. L’objectif de cette rencontre orientée sur la politique est de favoriser la collaboration et la coordination durable entre tous les membres du Conseil et parties prenantes dans l’élaboration des politiques de justice juvénile en faveur de l’intégration sociale des enfants et des jeunes en conflit avec la loi. La rencontre abordera des thèmes spécifiques et promouvra le partage de connaissances grâce à une approche axée sur les résultats. Nous nous réjouissons de votre participation active à travers des contributions écrites et/ou orales concernant les principaux thèmes de la rencontre.

Enfin, la rencontre du CAPJJ, en collaboration avec des représentants des États membres de l’ANSEA, se penchera en particulier sur la coopération transfrontalière et sur les agendas transnationaux pour promouvoir les principes d’une justice adaptée aux enfants.

Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.