Vaucluse: les syndicats au secours de la justice des mineurs

Ils s'y sont mis à cinq, en l'occurrence le SNPES PJJ (syndicat majoritaire de la Protection judiciaire de la jeunesse), le SAF (Syndicat des avocats de France), le SM (Syndicat de la magistrature), Solidaires Justice et la CGT PJJ, pour dénoncer une "réforme historique de la justice des mineurs". Ils s'y sont également mis à cinq pour informer les publics alors que, disent-ils, "à la rentrée prochaine, arrive une nouvelle justice des mineurs alors qu'il n'y a eu aucun débat préalable".  
Ámbito
Europa
País
Francia
Materias
Adolescente
Comunidad
Conflicto
Derechos
Descargar original