À Sebta, le nombre de migrants mineurs a explosé de 446 % en 2018

Le nombre de mineurs marocains entrés illégalement à Sebta en 2018 a dépassé la barre des 3.000. Face à la pression migratoire, le gouvernement local presse l'Exécutif espagnol de trouver des solutions. Ils tentent le passage à la sortie de l’école, la plupart à partir de Tétouan ou de Tanger, où ils se glissent parmi les journaliers qui franchissement légalement la frontière de Tarajal. Selon l’agence de presse espagnole Europa Press, Sebta a enregistré 3.344 entrées de mineurs étrangers non accompagnés (MENA) en 2018. Une augmentation de 446 % par rapport à l’année précédente. Tous, ou presque, sont Marocains et sont des garçons. Les jeunes filles représentent seulement 1,2% des arrivées.
Ámbito
África
País
Marruecos
Materias
Juvenil
Menores
Refugiados
Descargar original