Inicio sesión | Registrar

Linkedin
Youtube
Domingo, 15 de Julio de 2018

Sala de Prensa

Enfants fantômes : un défi pour l’Afrique

Martes, 03 de Julio de 2018
Le Monde
Noticia

Ils sont vivants mais n’existent pas aux yeux de la société. En Afrique de l’Ouest et du centre, l’Unicef évalue à près de 45 millions, soit entre 20 % et 30 %, le nombre d’enfants âgés de moins de 5 ans non enregistrés à l’état civil. Dans Enfants fantômes : un défi pour l’Afrique, Dominique Tchimbakala enquête, avec le réalisateur Clément Alline, au Sénégal, au Mali et au Burkina Faso sur ces jeunes privés de reconnaissance sur le plan juridique.

La journaliste rencontre ces « invisibles », écoliers ou collégiens, et montre sans voyeurisme leurs difficultés. Sans un certificat de naissance en Casamance, au sud du Sénégal par exemple, on n’a pas le droit de poursuivre l’école après le CM2. Les seules options pour les enfants, y compris les meilleurs élèves, c’est de finir à la rue pour les garçons, ou bonnes à tout faire pour les filles âgées d’une dizaine d’années.

Palabras clave

Descarga de la noticia

application/pdf iconPDFAyuda

OPCIONES

L M M J V S D
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
Bookmark and Share
Logo OIJJ
  • Observatorio Internacional de Justicia Juvenil (OIJJ). Fundación Belga de Utilidad Pública

    Todos los derechos reservados

  • Sede Social: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruselas. Bélgica

    Tlf: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org