La durée de traitement des affaires pénales

220 200 mineurs ont fait l’objet d’une procédure pénale qui s’est achevée en 2017. Des poursuites ont été engagées pour 26 % d’entre eux. Les autres ont vu leur affaire classée par le procureur de la République soit après réussite d’une mesure alternative (44 %), soit après réussite d’une composition pénale (1 %), soit pour inopportunité des poursuites (5 %), soit parce que l’affaire ne pouvait donner lieu à poursuites (23 %).
Ámbito
Europa
País
Francia
Materias
Estadísticas
Infractores
Justicia
Juvenil
Descargar original