Inicio sesión | Registrar

Linkedin
Youtube
Sábado, 23 de Junio de 2018

Sala de Prensa

Mariage des enfants : Le drame continue malgré tout

Lunes, 12 de Marzo de 2018 | África, Togo
Ici Lome
Noticia

Malgré les nombreuses actions des ONG et associations de défense des droits de l’Homme et de l’enfant, l’arsenal juridique dont dispose le Togo et les conventions auxquelles le pays a souscrit, le drame continue. De milliers d’enfants, surtout les filles, se voient voler leur enfance en toute impunité par des gens qui, volontairement ou involontairement, hypothèquent leur avenir.

La problématique du mariage des enfants était au cœur d’une rencontre d’échanges entre responsables d’Ong et d’associations, militant des droits de l’homme et de l’enfant, et les professionnels des médias au siège de Plan International Togo, ce matin. Il s’est agi de réfléchir sur le phénomène, revisiter les causes et les conséquences, formuler les recommandations et rechercher encore quelques pistes qui pourraient aboutir à des solutions.

Quand on parle de mariage des enfants, il s’agit de ceux (surtout les filles) qui ont moins de 18 ans. La pratique est devenue courante, notamment dans les régions des Savanes, Centrale et des Plateaux où les filles sont données en mariage, bien qu’elles n’atteignent pas encore cet âge. Ces mariages précoces, différents des mariages forcés qui sont l’union entre deux personnes sans le consentement de l’une d’entre elles, sont à combattre selon Mme Claire Quenum de Wildaf-Togo.

Palabras clave

Descarga de la noticia

application/pdf iconPDFAyuda

OPCIONES

L M M J V S D
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
Bookmark and Share
Logo OIJJ
  • Observatorio Internacional de Justicia Juvenil (OIJJ). Fundación Belga de Utilidad Pública

    Todos los derechos reservados

  • Sede Social: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruselas. Bélgica

    Tlf: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org