Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Mercredi 26 Juin 2019

Salle de Presse

Honduras : Création d’une commission pour analyser la possible baisse de l'âge de la majorité pénale

Thursday 11th of May 2017
justice pour mineurs dans le monde

Le 8 mai dernier, le président du Honduras, Juan Orlando Hernández, a formulé une proposition amenant à débattre sur la possibilité de baisser l'âge de la majorité pénale, notamment concernant les délits dits « graves ». Cet âge est actuellement fixé à 18 ans. 


La proposition du président a été justifiée car elle apparaît comme l’une des solutions possibles à un problème important touchant le pays : le taux élevé de jeunes contrevenants impliqués dans des activités criminelles, atteignant 40 % selon le gouvernement du Honduras.

« En tant qu’État, soit nous continuons à traiter différemment les mineurs bien qu’ils commettent des délits atroces comme d’autres adultes ; soit nous les traitons comme des adultes, une pratique existant dans d’autres pays », a souligné le président.

Le groupe de travail responsable de ce débat, composé de juristes, sociologues et défenseurs des droits de l’homme, « fera appel à divers secteurs sociétaux pour étudier le sujet », a indiqué le chef d’État lors d’une conférence de presse.

L’OIJJ s’oppose fermement à la proposition du gouvernement du Honduras, qui s’attaque clairement aux droits fondamentaux repris dans la Convention internationale des droits de l’enfant, en commençant par la définition de cette limite d’âge. Le traitement différent réservé aux mineurs doit reposer sur la recherche de réponses adaptées à leur développement évolutif et à leur capacité de rééducation et de réinsertion sociale. Bien que ce traitement doive correspondre à la responsabilité engagée selon le type crime commis, il doit toujours avoir lieu dans le cadre d’un système de justice juvénile. 


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.