Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Samedi 24 Août 2019

Salle de Presse

Un rapport de la CNDH révèle des lacunes dans les centres de détention de la ville de Mexico

Thursday 20th of April 2017
justice pour mineurs dans le monde

La Commission Nationale de Droits de l’Homme (CNDH) a publié le 5 avril passé le rapport 1/2017 sur le traitement et les conditions de détention dans les centres pour adolescents en conflit  avec la loi. Ce rapport fut élaboré suite à des visites auprès de cinq centres de détention de la ville en janvier passé, et il rend compte des lacunes constatées dans ces centres. 


Pendant ces visites, les conditions des centres furent évaluées, en analysant et vérifiant leur conformité avec les droits fondamentaux des enfants privés de liberté, tel que prescrit par  les normes et standards établis par les Nations Unies et par la loi nationale relative à la justice juvénile (Ley Nacional del Sistema Integral de Justicia para Adolescentes).

Entre les constantes observées, le rapport expose les lacunes constatées en relation avec l’espace et le personnel disponibles, la qualité de l’alimentation, l’accès à communiquer dans un espace confidentiel, le contrôle des détenus et leur respect envers le personnel des centres. Également, pendant ces visites quelques mineurs en détention ont assuré avoir été victimes d’insultes et de mauvais traitements de la part du personnel de sécurité.

Le rapport mise à “prévenir la torture et d’autres traitements cruels, inhumains ou dégradants” afin “d’identifier les moyens nécessaires à la prévention et à l’amélioration des conditions auxquelles font face les personnes privées de liberté”.

Cette publication conclut avec des mots du président de la CNDH, Luis Raúl González Pérez, demandant la désignation d’un fonctionnaire dans les 20 jours suivant la publication du rapport,  afin d’établir un dialogue qui permettra de faire un suivi sur les observations identifiées dans le communiqué.

L’OIJJ espère que ce rapport entraîne des actions urgentes afin de rectifier, surveiller et exiger une responsabilisation concernant les conditions imposées sur les enfants détenus dans ces centres, ainsi qu’une enquête sur les abus et mauvais traitements qui ont été signalés.


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.