Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Mardi 23 Juillet 2019

Salle de Presse

Conférence finale pour le projet « MIPREDET » sur la détention provisoire des mineurs

Thursday 18th of May 2017
L’OIJJ au quotidien

Le 3 mai dernier, la région de Murcie (Espagne) a accueilli la conférence finale du projet européen « MIPREDET - Analysis of procedures and conditions on minors’ pre-trial detention » (« Analyse des procédures et des conditions des mineurs placés en détention provisoire »). Lors de cette rencontre, les partenaires du projet ont présenté aux participants les résultats de la recherche. 


Le projet, financé par le Programme de Justice de la Commission Européenne et dirigé  par l’association Fundación Diagrama (Espagne), a compté sur l’implication de partenaires issus de divers pays européens : l’Association Diagrama (France), l’Institut Don Calabria (Italie), l’Université Catholique portugaise de Porto (Portugal) et l’Observatoire International de Justice Juvénile (Belgique).

Cette rencontre, ayant réuni de nombreux professionnels du domaine de la justice juvénile, avait pour but principal de faire connaître les conditions et pratiques en lien avec la détention provisoire dans les systèmes de justice juvénile européens, ainsi que de fournir des informations quant aux résultats et conclusions obtenues par tous les partenaires du projet. 

La journée a débuté par une présentation du projet réalisée par Juan José Periago, professeur associé de droit pénal à l’Université Jaume I. M. Periago a abordé les droits des mineurs en détention provisoire sous un angle européen. Puis, Marta María Aguilar, professeure à la faculté de droit de l’Université de Murcie, s’est exprimée en faisant un contraste entre le développement évolutif du mineur et la justice juvénile.

Ensuite Aurélie Edjidjimo, assistante chargée de projets et politiques à l’OIJJ, a fait une présentation concernant l’utilisation des mesures de détention provisoire pour les mineurs dans divers pays de l’Union Européenne. Elle a rappelé l’importance d’une application efficace de la directive 2016/800 relative aux garanties pour les mineurs suspectés ou accusés dans des procédures pénales, dans le but de faire des systèmes de justice juvénile européens des structures davantage attentives aux besoins des mineurs.

Lors de la deuxième moitié de la conférence, des représentants des organisations des 4 pays partenaires du projet (Espagne, Italie, Portugal, France) ont présenté leurs résultats, permettant ainsi de réaliser une comparaison globale.

Les résultats de ce projet seront disponibles prochainement dans la section dediée au projet du site web de l'OIJJ. 

Galerie d'images


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.