Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Samedi 14 Décembre 2019

Salle de Presse

Deuxième journée de l’Atelier international sur les mesures extrajudiciaires à travers la justice restaurative

Tuesday 27th of June 2017
L’OIJJ au quotidien

La deuxième journée de l’Atelier international sur les mesures extrajudiciaires à travers la justice restaurative eu lieu le 27 juin à Bangkok (Thaïlande), et comprenait les présentations des membres du CAPJJ sur la matière.


La journée a été lancée par M. Wanchai Rujanawong, ancien directeur général de DJOP et représentant de l'ACWC (Commission de l’ASEAN pour la promotion et la protection des droits des femmes et des enfants), qui a présenté et détaillé l'expérience thaïlandaise en matière de justice restaurative, sous la forme de conférences familiales. Cette méthode a été introduite en 1997, pour ensuite faire part de la législation environ cinq ans plus tard.

Depuis leur introduction, les conférences ont atteint environ 20 000 cas. M. Rujanawong a également diffusé la vidéo d'une conférence familiale impliquant deux jeunes, en présentant ainsi une image plus précise de comment s’applique cette pratique.

La Dre Monique Anderson a ensuite offert un aperçu des différents processus de justice restaurative. À travers la présentation de recherches universitaires et d’études de cas, elle a présenté de façon détaillée les processus de médiation victime-délinquant, les conférences (familiales et les conférences dirigées par la police), les cercles (cercles de réconciliation/rétablissement et de détermination de la peine) et les cercles de soutien et de responsabilisation (COSA).

Par la suite, Rik Quint et Martina Jordan ont procédé à une présentation du rôle du facilitateur, de la sélection et de la préparation des réunions et conférences de médiation dans leurs contextes respectifs, le programme Halt aux Pays-Bas et les conférences restauratives de l’Irlande du Nord. Dans l'après-midi, Mme Jordan a mené une activité de jeux de rôle, montrant ainsi comment fonctionne la conférence restaurative, tout en impliquant des participants de l’audience.

L'après-midi a continué avec deux autres présentations de la Dre Monique Anderson et de la Dre Razwana Begum. La Dre Anderson a présenté le thème de l'évaluation des pratiques et des processus de restauration: ce qu'il faut surveiller, mesurer et évaluer, ses limites et ses résultats, et l’utilisation des méthodes qualitatives et quantitatives. La Dre Begum a terminé la dernière session en présentant une recherche axée sur le renforcement des compétences du personnel, et sur leur capacité organisationnelle à diriger et à maintenir les pratiques de justice restaurative, ainsi qu’une recherche sur les pratiques restauratives dans les centres d’accueil pour garçons de Singapour.

La journée a conclu avec le bureau régional de l’Asie orientale et Pacifique de l’UNICEF (EAPRO), exposant les conclusions et recommandations tirées des discussions fructueuses et informatives des deux jours.

Galerie d'images


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.