Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Vendredi 13 Décembre 2019

Salle de Presse

Jour 3 – Deuxième Rencontre du Sous-comité du CAPJJ pour l’ASEAN

Tuesday 21st of June 2016
L’OIJJ au quotidien

Le troisième jour s’est concentré sur le Plan d’Action Régional en vue de l’Elimination de la Violence à l’encontre des Enfants de l’ASEAN, et en particuliers sur le rôle de la Communauté Socioculturelle de l’ASEAN (ASCC) dans les politiques et la réforme légale pour la protection des enfants en conflit avec la loi.


La journée a commencé avec une présentation du Plan d’Action Régional en vue de l’Elimination de la Violence à l’encontre des Enfants de l’ASEAN par Mme Marta Santos Pais, Représentante Spéciale du Secrétaire général des Nations Unies chargée de la Violence à l’Encontre des Enfants (SRSG-VAC) et Mme Datin Paduka Intan MD. Kassim, Secrétaire Permanente au Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports du Brunei, et représente du Brunei à la Commission de l’ASEAN sur la protection des droits des femmes et des enfants (ACWC).

Cela a été suivi par une présentation de Mme Grace C. Agcaoili, Conseillère Régionale et Spécialiste de la Protection de l’Enfant au Bureau Régional de l’UNICEF, et une présentation du Dr. Rawana Begum, qui a illustré les meilleures pratiques et stratégies d’élimination de la violence à l’encontre des enfants, et en particuliers comment les Etats passent de la théorie à la pratique dans le cadre de la justice restaurative.

Après ces présentations, une table ronde a été ouverte pour permettre aux participants de réfléchir et de commenter les stratégies qui peuvent être utilisées pour la mise en place du Plan d’Action Régional en vue de l’Elimination de la Violence à l’encontre des Enfants de l’ASEAN.

L’après-midi était dédié aux Stratégies et mesures concrètes types des Nations Unies relatives à l’élimination de la violence à l’encontre des enfants dans le contexte de la prévention du crime et de la justice pénale. Une introduction à ces instruments a été faite par Mme Anna Giudice Saget, Administratrice pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale à l’UNODC.

Ensuite, un groupe de discussion s’est réuni autour du sujet « Échange intercontinental sur la Violence à l’encontre des Enfants dans la Prévention du Crime et de la Justice Pénale à la lumière des Stratégies de l’ONU », avec les représentants d’Amérique Latine, d’Europe, d’Australie et d’Inde. M. Nicolás Espejo Yaksic, Conseiller au SRSG-VAC, a parlé à partir du point de vue de l’Amérique Latine, pendant que Ton Liefaard a présenté les méthodologies européennes. Les expériences de l’Asie-Pacifique hors ASEAN ont été présentées par Mme. Wendy O’Brien, maître de conférences à Deakin University, qui a aussi partagé les pratiques australiennes dans la prévention de la violence physique, psychologique et sexuelle à l’encontre des enfants en conflit avec la loi. Les expériences de l’Asie du Sud étaient présentées par M. Justice V. M. Kanade, Juge à la Haute Cour de Mumbai. Les discussions étaient modérées par M. Jordi Mallarach Parés, gestionnaire de projets à l’Observatoire International de Justice Juvénile.

La présentation finale de cet événement, qui se tenait sur trois jours, à été dédiée aux façons dont les Stratégies de l’ONU pouvaient être implantées au sein de l’ASEAN. Ainsi, les bonnes pratiques concernant l’élimination de la violence à l’encontre des enfants en conflit avec la loi ont pu être partagées et sujettes à débat avec l’audience. Mme. Aisyah Yuliani, du Bureau Indonésien du Raoul Wallenberg Institute, et M. Sita Sumrit, Chef du Programme Women and Children Empowerment (Autonomisation des Femmes et des Enfants) à l’institut de Justice Thaïlandais, faisaient partis de ce groupe de discussion. Un débat avec le public a ensuite eu lieu. La présentation était modérée par M. Cédric Foussard, Directeur des Affaires Internationales de l’OIJJ.

Cette rencontre sur trois jours s’est conclue avec une cérémonie de clôture avec les discours de Dr. Francisco Legaz Cervantes, Président de l’Observatoire International de Justice Juvénile, Dr. Kittipong Kittayarak, Directeur Exécutif de l’Institut de Justice Thailandais (TIJ), et le Professeur Wisit Wisitsora-At, Directeur Général du Department of Juvenile Observation and Protection (DJOP) (Département de l’Observation et la Protection Juvénile) du Ministère de la Justice en Thaïlande.

Galerie d'images


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.