Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Jeudi 22 Août 2019

Salle de Presse

Projet « Implémenter la justice restaurative pour les enfants victimes » : première visite de terrain en Finlande

Friday 30th of June 2017
L’OIJJ au quotidien

Du 6 au 8 juin 2017, l’OIJJ a organisé, en collaboration avec le Finnish National Institute for Health and Welfare (THL – Institut national finlandais pour la santé et les services sociaux), la première visite d’étude en Finlande du projet « Implémenter la justice restaurative pour les enfants victimes », financé par le programme « Droits, égalité et citoyenneté » de l’Union européenne et dirigé par l’OIJJ. 


Le projet fournit une plateforme d’apprentissage mutuel entre six pays européens, trois utilisant déjà des pratiques de justice restaurative avec succès (partenaires mentors – Belgique, Finlande et Irlande du Nord), tandis que trois autres sont en processus d’implémentation de pratiques observée en justice restaurative dans le cadre d’un projet pilote supervisé (les partenaires mentorés – Bulgarie, France et la Lettonie).

Les États mentors et mentorés on fait des équipes de deux, et se sont concentrés sur une méthode spécifique en justice restaurative: la Belgique mentore la France dans l’implémentation de la médiation pour des cas graves, la Finlande mentore la Bulgarie dans l’implémentation de la médiation pour des cas moins graves, et l’Irlande du Nord mentore la Lettonie dans l’implémentation de conférences restauratives. 

Chaque partenaire agissant en tant que mentor organise donc une visite de terrain afin de faciliter l’échange de bonnes pratiques, d’offrir une expérience d’apprentissage et de créer un espace de synergie et de travail d’équipe parmi les partenaires. Dans ce contexte, l’Institut National pour la Santé et le bien-être social de la Finlande (THL) a animé la visite de terrain, en accueillant à Helsinki à tous les partenaires du projet, mentors et mentorés, qui ont eu l’occasion de se rencontrer pour la première fois.

Lors de la première journée, Cédric Foussard, directeur des affaires internationales de l’OIJJ, et Aurélie Edjidjimo, assistante chargée de projets et de politiques de l’OIJJ, ont présenté une vue d’ensemble du projet et de ses objectifs. Ils ont mis l’accent sur  le fait que le projet soit basé sur une étude européenne sur la justice restaurative, qui fut coordonnée par l’OIJJ, ayant pour but d’être pratique et de fournir des outils afin d’implémenter de manière concrète des bonnes pratiques de justice restaurative.

De plus, Aune Flinck et Mari Kaltemaa-Uurtamo de THL, ont présenté un aperçu du système de médiation victime-infracteur, en faisant remarquer qu’en Finlande, le Ministère d’Affaires sociales et de la Santé est responsable de la gestion et de la supervision des services de médiation. Julia Saarholm, médiatrice, a détaillé les valeurs au cœur de la médiation et a expliqué comment se passe la médiation victime-infracteur dans la pratique.

Par la suite, Aarne Kunninen, directeur adjoint du département de Politiques criminelles, a offert une présentation sur la justice restaurative et sur les politiques en Finlande, tout en présentant un aperçu du système de justice juvénile et de la coopération entre le Ministère de la Justice et le Ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Pendant la deuxième journée, l’équipe a visité le bureau central de médiation à Vantaa – ville pionnière de la médiation en Finlande. Une fois sur le site, l’agent de médiation Tiina Snellman et deux conseillers en médiation ont expliqué comment cette pratique a été introduite et développée dans les années 1980 en Finlande, ainsi que comment ils recrutent et forment leurs médiateurs bénévoles.

Par la suite, une visite au Centre de support aux victimes de la Finlande (RIKU) a eu lieu, pendant laquelle Maatu Ariku, coordonnateur pour les Services jeunesse et Web, a présenté les services mis en place par le système finlandais afin d’appuyer les victimes. La journée s’est terminée à l’association Aseman Lapset (enfants de la station), pendant laquelle Timo Kyllönen a présenté l’histoire et le système de la médiation de rue.

Finalement, la dernière journée de la visite – qui a eu lieu au bureau de THL – a été dédiée au programme de formation pour les médiateurs avec les interventions de Mme Tuire Laakkio, superviseuse en médiation, et Mme Ulla Sara-Aho, médiatrice bénévole. 

Afin de conclure cette visite de terrain, tous les partenaires ont eu l’opportunité de présenter leur étude au niveau national sur la justice restaurative, et d’échanger sur les différentes pratiques utilisées et les défis auxquels ils font face. De plus, l’OIJJ a présenté les prochaines étapes du projet, telles que l’élaboration d’un guide pratique, la prochaine visite de terrain en Irlande du Nord (26-28 septembre) et en Belgique (la semaine du 6 novembre), ainsi que la mise en place d’une coalition nationale parmi les pays mentorés.

 

Co-funded by the Rights, Equality and Citizenship Programme of the European Union

Galerie d'images


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.