Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Lundi 16 Septembre 2019

Salle de Presse

Visite d'une délégation chilienne en Espagne et en Irlande afin de partager leurs expériences en réinsertion d'adolescents en conflit avec la loi

Friday 18th of September 2015 | Amérique Latine, Chili
L’OIJJ au quotidien

Dans le cadre du Programme EUROsociAL II, financé par l'Union Européenne, l'Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ) fournit une assistance technique à des institutions publiques d'Amérique Latine. Une nouvelle activité a été initiée en 2015: l'Accompagnement à la Modernisation des Politiques Publiques destinées aux Adolescents en Conflit avec la Loi, dont l'objectif est d'améliorer et de moderniser les systèmes de Justice Juvénile en Amérique Latine. Dans le cadre de cette coopération, des visites d'échange d'expériences ont été organisées en Espagne (Madrid) et Irlande (Dublin) du 27 au 31 juillet 2015, dans l'objectif de soutenir la conception et la mise en place d'un Service National de Réinsertion Sociale des Adolescents au Chili.


Dans l’objectif de soutenir la conception et la mise en place d’un Service National de Réinsertion Sociale des Adolescents au Chili, une délégation d’experts publics chiliens est allée observer les expériences et les modèles européens. La délégation chilienne qui a pris part à la visite était composée de Macarena Cortés, avocate et responsable du Département de Réinsertion Sociale Juvénile du Ministère de la Justice du Chili, Claudia Espinoza, psychologue du Ministère de la Justice du Chili, et Mario Acuña, avocat et responsable du Département de Justice Juvénile du Service National des Mineurs du Chili (SENAME, Servicio Nacional de Menores). La délégation a pu compter sur l'assistance technique de l'expert de l'OIJJ, Carlos Tiffer. Les visites en Espagne (Madrid) et Irlande (Dublin) ont permis de faire connaitre de manière directe le niveau de développement et l'organisation institutionnels de ces pays ainsi que les stratégies mises en œuvre pour la réinsertion sociale d'adolescents en infraction avec la loi pénale.

La première halte a eu lieu en Espagne, où la délégation a visité l'Agence pour la Rééducation et la Réinsertion du Mineur en Infraction avec la Loi Pénale de la Communauté de Madrid (ARRMI). Guidée par la directrice de l'agence, Regina Otaola, la délégation a ainsi découvert le fonctionnement de l'administration publique dans ce type de services. La délégation a également visité le centre de détention El Lavadero, rattaché à l'agence.

La délégation a ensuite visité le siège madrilène de Fundación Diagrama, qui coordonne la mise en œuvre des mesures judiciaires en milieu ouvert et du programme de liberté surveillée, relevant de l'ARRMI, ainsi que de programmes d'insertion socioprofessionnelle des jeunes en risque d'exclusion, relevant du Ministère de la Santé, des Services Sociaux et de l'Égalité. Fundación Diagrama a également organisé pour la délégation une visite du centre de rééducation de mineurs Pi Gros, situé dans la Communauté de Valence et géré par la Communauté conjointement avec le Conseil de l'Égalité et des Politiques Inclusives de la Généralité Valencienne.

Fundación Diagrama a partagé son savoir et son expérience dans la mise en œuvre de mesures en milieu ouvert et fermé. Les programmes communautaires et d'insertion socioprofessionnelle ont également été abordés.

La délégation a ensuite mis le cap vers l'Irlande. La visite a eu pour objectif de rencontrer des institutions irlandaises telles que le Irish Youth Justice Board (Service Irlandais de Justice Juvénile), le Department of Children and Youth Affairs (Département de l'Enfance et de la Jeunesse), le Children Court (Tribunal pour Mineurs) et l'Office of the Director of Public Prosecutions (Bureau du Procureur Général de l'Etat). Les représentants respectifs ont pu expliquer le rôle de ces institutions, les programmes et la coordination interinstitutionnelle visant à garantir le bon fonctionnement et la mise en œuvre des lois et politiques publiques de justice juvénile.  

D'après la délégation chilienne, cette visite d'étude a été particulièrement intéressante et productive: "Dans le cas de l'Irlande, la connaissance du système judiciaire a présenté un intérêt particulier, surtout la visite des différents tribunaux où l'on nous a même permis d'assister à des audiences. Par ailleurs nous avons pu voir comment la police et le parquet traitent les cas de jeunes délinquants. Enfin, la visite du centre de détention s'est révélée très instructive, car elle nous a permis de voir l'excellente infrastructure dont ils disposent".

Le résultat principal de cette visite d'étude a été de connaitre deux réalités européennes (espagnole et irlandaise) en ce qui concerne leurs activités sur les thèmes de la rééducation et de la réinsertion sociale de personnes mineures en infraction avec la loi pénale. Les acquis de ces 5 jours de visite contribueront au développement d'un Guide Opérationnel de Création du Service de Réinsertion Sociale des Adolescents au Chili, devant permettre de guider la mise en fonctionnement de ce service.

Galerie d'images


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.