Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Samedi 04 Avril 2020

Salle de Presse

Changer de direction: Une évaluation des deux premières années de la reforme sur les transferts des jeunes accusés pour usage de drogues

Thursday 4th of December 2008 | National, États-Unis
justice pour mineurs dans le monde
Aux Etats Unis, 200.000 mineurs par an sont transférés vers le système pénal pour adultes. Selon les dernières recherches réalisées, pour un même type de délits, le ratio de mineurs récidivistes et ayant un comportement violent semble être plus élevé chez les mineurs transférés vers le système judiciaire pour adultes, que chez les jeunes délinquants issus du système de justice juvénile. Afin de promouvoir une justice juvénile spécifique et adaptée aux mineurs, l’OIJJ souhaite faire connaître ce rapport comprenant une analyse approfondie de la situation des mineurs transférés, aux Etats-Unis, et en particulier en Illinois.

Madame Elizabeth Clarke, Présidente de Juvenile Justice Initiative, est à l'origine de cette étude. Dans un message adressé aux utilisateurs et collaborateurs de l’Observatoire International de Justice Juvénile, Mme Clarke présente le rapport «Changement de direction: Une évaluation des deux premières années de la réforme sur les transferts des jeunes accusés pour usage de drogues, dans l’Etat d’Illinois».


           Au cours des vingt dernières années, l’Etat de l’Illinois et les autres Etats des USA ont adopté plusieurs lois qui prévoient le renvoie automatique des mineurs vers les juridictions pour adultes. Les recherches menées dans plusieurs Etats prouvent que ces politiques son injustes, discriminatoires envers la jeunesse ainsi que dangereuses car les mineurs, qui sont traités entant qu’adultes, ont plus propension à récidiver. Soucieuses des disparités lors de l’application des lois, les autorités de l’Illinois ont mené l’Etat vers un changement de direction, en abrogeant automatiquement des dispositions de 2005 sur le transfert des mineurs accusés de délits relatifs aux drogues.

           En 2005, l’abrogation de la loi de cet Etat, qui obligeait les mineurs accusés des délits relatifs aux drogues, à se soumettre aux juridictions pour adultes, n’a pas mise en cause la sécurité publique, au contraire, des centaines de jeunes ont pu profiter de l’opportunité de changer le cours de leurs vies, selon le rapport de 26 juin 2008 élaboré par Juvenil Justice Initiative «Changement de direction: Une évaluation des deux premières années de la réforme sur les transferts des jeunes accusés pour usage de drogues, dans l’Etat d’Illinois». Ce rapport fait partie de Modèles pour le Changement: Reforme des Systèmes, du Juvenile Justice Initiative issue de la Fondation de John D. and Catherine T. MacArthur.

           Depuis l’abrogation de la loi sur le transfert automatique vers les juridictions pour adultes, les mineurs ont réintégré les systèmes de justice juvénile auxquels ils appartenaient. Ce rapport a obtenu une forte reconnaissance au niveau national. D’autres Etats ont d’ores et déjà pris la décision de réaliser eux aussi une reforme de la loi sur les transferts afin d’accorder une attention plus personnalisée du mineurs au sein des systèmes de justice juvénile.
image

Mme. Elizabeth Clarke
Président de Juvenile Justice Initiative


Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.