Connexion | Inscription

Twitter
Linkedin
Youtube
Vendredi 18 Octobre 2019

Actualités

Résultats 121-130 de 336 résultats.

Mercredi, 11 Février 2015
justice pour mineurs dans le monde

Dans son rapport de l’année 2014, publié en janvier dernier, le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT), dépendant du Conseil de l’Europe, formule un certain nombre de recommandations à l’égard de la prise en charge des jeunes placés en garde à vue et dans des centres de détention. L’objectif est la prévention et l’éradication des pratiques qui vont à l’encontre des droits des enfants en Europe.

Vendredi, 30 Janvier 2015
justice pour mineurs dans le monde
Somalie

Le 20 janvier 2015, le Président Somalien Hassan Sheikh Mohamud a signé la Convention relative aux droits de l'enfant (CDE) de l'ONU. Cette signature faisait suite à la ratification de la Convention relative aux droits de l'enfant par le Parlement fédéral de la Somalie le 13 décembre 2014. Il appartient maintenant au gouvernement fédéral d'appliquer les normes inscrites dans la convention.

Vendredi, 23 Janvier 2015
justice pour mineurs dans le monde

Réforme Pénale Internationale (PRI en anglais) et l'UNICEF Inde ont récemment publié ce rapport pour aborder le thème de la « conciliation des crimes graves et de l'enfance » et traiter de forme concrète le projet de loi de Justice juvénile (soin et protection des enfants) de l'Inde de 2014. Ce rapport liste de forme claire les raisons pour lesquelles ce projet de loi n'est pas conforme aux standards internationaux de justice pénale pour les enfants ou avec les obligations de l'Inde par rapport à la Convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant. 

Lundi, 12 Janvier 2015
justice pour mineurs dans le monde

Le document publie par les Nations Unies à la fin de l’année sous le titre ‘Rapport de situation 2014 sur la prévention de la violence dans le monde’, auquel l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le programme des Nations Unies pour le développement (UNDP) et l’Office des Nations Unies contre les drogues et le crime (UNODC) ont contribué, est le résultat d’un sondage mené dans 133 pays, couvrant 6.1 milliard de personnes. Il établit les efforts nationaux menés pour combattre la violence interpersonnelle, c’est-à-dire le mauvais traitement des enfants, la violence juvénile, la violence domestique, les violences sexuelles et la violence sur personnes âgées.

Mercredi, 07 Janvier 2015
justice pour mineurs dans le monde

En Novembre, l’UNODC (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime) a présenté un nouvel instrument normatif, les stratégies modèles des Nations Unies et Mesures pratiques sur l’élimination de la violence contre les enfants dans le domaine de la prévention du crime et de la justice criminelle, approuvé par la troisième commission de l'Assemblée générale des Nations Unies. Ce nouvel outil prévoit des lignes directrices pour empêcher et éliminer la violence contre les enfants en contact avec les systèmes judiciaires dans quelconque capacité : en tant que victimes, témoins ou accusés présumés ou condamnés.

Vendredi, 26 Décembre 2014
justice pour mineurs dans le monde
États-Unis

La nature confidentielle des dossiers concernant les mineurs, au même titre que leur éventuelle clôture (fermeture au public) ou effacement (destruction) est d’une grande importance pour un individu qui a eu affaire avec le système de justice pour mineurs. Chaque forme d’accès public à ces dossiers pourrait porter préjudice à son futur succès dans la société, en créant des barrières pour trouver un emploi, une éducation, un logement et d’autres opportunités. D’après une étude récente mesurant la protection des dossiers juvéniles aux États-Unis, publié le 13 novembre par Juvenil Law Center et intitulé « Echec des politiques, futur perdu : un tableau de bord à échelle nationale concernant les dossiers juvéniles. » la plupart des états ont échoué à protéger des informations hautement sensibles.

Vendredi, 19 Décembre 2014
justice pour mineurs dans le monde

L’attaque talibane du 16 décembre dernier sur le collège militaire de Peshawar au Pakistan a causé la mort d’au moins 148 personnes, 132 d’entre elles étant des enfants, et a bouleversé non seulement le pays, mais l’ensemble de la communauté internationale. Lors de l’attaque, neuf insurgés portant l’uniforme de l’armée sont entrés dans l’école, lançant des grenades et tirant sur les étudiants et les professeurs avant que les officiers de l'armée ne parviennent à les abattre.

Vendredi, 21 Novembre 2014
justice pour mineurs dans le monde

Le 20 novembre marque le 25ème anniversaire de la signature de la Convention de l’ONU relative aux Droits de l’Enfant (CDE), qui eut lieu en 1989 et signala un accord unique et universel sans précédent entre les nations de l’ONU. La Convention devint le traité adopté le plus rapidement et intégralement dans l’histoire des Droits de l’Homme, et grâce à celle-ci de nombreuses avancées ont été faites dans la protection et le respect des enfants.

Mardi, 18 Novembre 2014
justice pour mineurs dans le monde
Uruguay

Lors d'un vote, la nation de l'Uruguay a rejeté un amendement à leur constitution qui voulait descendre de 18 à 16 ans l'âge auquel un mineur peut être légalement reconnu coupable d'une infraction grave. L'amendement n'a pas recueilli la moitié des voix plus une nécessaires pour être adopté. En réalité, la loi uruguayenne permet le confinement des délinquants juvéniles, à partir de leurs 13 ans, dans un centre de détention juvénile, sans peine criminelle et pour une durée maximale de cinq ans. A partir de 18 ans, ils peuvent légalement être reconnus coupables et donc être emprisonnés.

Mercredi, 05 Novembre 2014
justice pour mineurs dans le monde

En Afrique, les enfants courent de plus en plus le risque d’être victimes d’exclusion sociale et de criminalisation à cause de superstitions. Ce type de comportement va de pair avec des accusations entrainant des abus, de la violence, de la maltraitance, des infanticides et des abandons d’enfants. Les causes ne sont pas seulement sociales et culturelles mais aussi économiques.



Logo OIJJ
  • Observatoire International de Justice Juvénile (OIJJ). Fondation Belge d'utilité Publique

    Tous droits réservés

  • Siège: Rue Mercelis, nº 50. 1050. Bruxelles. Belgique.

    Téléphone: 00 32 262 988 90. Fax: 00 32 262 988 99. oijj@oijj.org

Sur ce site internet, nous employons des cookies dans le but d'améliorer l'expérience des utilisateurs

Je désire recevoir de plus amples informations.